Tout savoir sur les booléens

Les sourcing Tips de Générationnel
Tout savoir sur les booléens

écrit par Chloé

Un recruteur sachant sourcer doit savoir sourcer en booléen ! Voilà un proverbe quelque peu revisité, mais nous en avons tous compris le sens !

Vous vous réveillez un matin, l’ATS vide, le moral en berne, et aucune idée de comment remédier à cette situation, jusqu’à ce qu’à la pause café ( ou le zoom café 😉) quelqu’un vous propose d’aller sourcer vos candidats !

C’est ici que les sourcing tips de Générationnel vont vous aider !

Voici donc notre premier Tips : Comment se débrouiller au pays des booléens ?

Si certains sont comme des poissons dans l’eau booléenne, d’autres ont plus l’air d’un chat dans la baignoire. Alors voici les bases booléennes, vous permettant de mieux naviguer dans cet océan du sourcing !

 

Première Leçon : qu’est-ce qu’un booléen ?

Le booléen (prononcez Bo-Oléen ou bien BOUléen, l’Académie Française n’a pas encore rendu de jugement sur cette affaire de la plus haute importance) est tout simplement un « mot clé » que l’on inclut dans une suite de termes ou d’ensemble de termes afin de demander à un moteur de recherche de trouver notre requête !

Ainsi, à la manière du Génie d’Aladin, vous devez faire attention à ce que VOUS demandez, car la machine ne fait qu’exécuter, elle traduit mot pour mot ce que vous lui avez demandé.

 

Deuxième Leçon : Les indispensables du booléen !

S’il n’existe pas de grammaire du booléen, il y a certaines règles à toujours observer pour ne pas fournir d’efforts en vain !

Ces règles sont assez simples et il convient donc de ne pas les oublier :

  • LA MAJUSCULE EST SOUVERAINE EN SON ROYAUME : Afin de pouvoir distinguer les booléens des mots composants votre recherche, il faut toujours les mettre en MAJUSCULE.
  • Si vous avez parfois besoin d’espace, ce n’est pas toujours le cas des booléens, et surtout pas les suivants :  : /  »  » / () . Mettre un espace après chaque parenthèse ou des guillemets ou bien les deux points est donc LA chose à ne PAS faire si vous vous souhaitez réussir votre sourcing.

 Chaque booléen a une (ou des) fonction(s) bien précise(s) et dès lors que vous comprenez sa logique, vous allez progresser très rapidement !

 

Troisième Leçon : Le booléen « addition s’il vous plaît » !

Ce gentil booléen, aussi appelé AND est celui que vous allez utiliser lorsque vous cherchez plusieurs choses.

Un exemple : Je recherche un recruteur à paris !

Recruteur AND Paris

Notre astuce pour économiser son clavier : il est remplacé la plupart du temps par un espace !

D’ailleurs, vous vous en servez quasiment naturellement lorsque vous êtes en train de chercher un bar ou un restaurant avec vos amis ! Que celui qui n’a jamais tapé «  restaurant paris » dans Google, nous jette le premier booléen ! 😉

Quatrième leçon : le booléen câlin !

Il s’agit de ce booléen «  »

Petit quizz pour vérifier que vous avez bien lu le début de l’article : Doit-on mettre un espace à l’intérieur des guillemets ?

Réponse : NON(surligner pour avoir la réponse)

Typiquement, aujourd’hui l’anglicisation des noms de métier dédouble les noms et rend nécessaire l’utilisation de ce booléen !

Quand vous avez besoin d’un terme précis ou bien d’isoler une expression plurinominale, ce petit booléen vous permettra de bien embrasser les termes nécessaires ! En effet, sans le recours à cet outil, votre recherche est complètement faussée, le moteur de recherche additionne les termes au lieu de les associer, et vos résultats ne correspondent pas du tout à ce que vous aviez imaginé.

Un exemple : “talent acquisition” ; « consultant en recrutement »

Un mauvais exemple : consultant en recrutement recruteur Paris à Ici la machine va interpréter : Consultant AND en AND Recrutement AND recruteur AND Paris. Votre nombre de résultats va croître de manière exponentielle.

Cinquième Leçon : Le booléen en argent

Le booléen en argent est tout simplement OR.

Le choix vaut parfois de l’OR 😉 Quand vous n’arrivez pas à choisir, OR vous permet de chercher des résultats plus exhaustifs en incluant et excluant les résultats de recherche !

C’est l’opérateur booléen parfait quand on a énormément de synonyme !

Reprenons notre exemple :

Recruteur OR “talent acquisition” OR “chargé de recrutement” OR  « consultant en recrutement »

Tips : Utiliser OR ne vous dispense pas de bien utiliser les guillemets pour isoler les propositions 😉

 

Sixième Leçon : Le booléen mathématique

Ce booléen très utile est  ()

Tout comme nos beaux souvenirs du collège et du lycée, grâce à elle, on peut organiser et prioriser notre recherche !

Mais, les parenthèses servent aussi à mutualiser les recherches, par un effet de factorisation !

Pour continuer sur notre recherche du recruteur à Paris et maintenant à Lyon !

 

(Recruteur OR “talent acquisition” OR “chargé de recrutement” OR  « consultant en recrutement ») (Paris OR Lyon)

La machine va donc rechercher : Recruteur AND Paris + Recruteur AND Lyon + “talent acquisition” AND Paris + “talent acquisition” AND Lyon + “chargé de recrutement” AND Paris + “chargé de recrutement” AND Lyon + « consultant en recrutement » AND Paris + « consultant en recrutement » AND Lyon !

Septième Leçon : Le booléen qui dit non !

Il ressemble à un enfant en bas-âge ou à cette poupée que chantait France Gall : NOT

Parfois, au lieu d’élargir la recherche, on a besoin de la réduire, d’enlever des éléments qui peuvent nous gêner !

Continuons donc notre recherche et disons que nous ne souhaitons pas de personne à Nantes !

 

Cela donnerait : 

(Recruteur OR “talent acquisition” OR “chargé de recrutement” OR « consultant en recrutement ») (Paris OR Lyon) NOT Nantes

 

Huitième Leçon : Le booléen GPS

Il s’agit de ce booléen très utile : site:

Internet est un vaste monde et ce booléen particulier vous permet de n’inspecter qu’un ou plusieurs sites à la fois et ainsi de restreindre vos recherches !

Reprenons notre dernier exemple mais admettons que nous ne cherchons que sur LinkedIn.

Cela donnerait : 

site:linkedin.com/in (Recruteur OR “talent acquisition” OR “chargé de recrutement” OR  « consultant en recrutement ») (Paris OR Lyon) -Nantes

Neuvième Leçon : Le booléen Star Wars

Celui-ci vous mettra plein d’étoiles dans les yeux :  *

Il est très pratique pour conquérir la Galaxie et surtout pour économiser ses touches de clavier 😉

Quand vous avez une recherche assez large à faire, ce booléen permet de ne pas avoir à compléter votre requête et ainsi de laisser au « search engine » la main dessus ! Il remplace lettres et mots et vous permet de raccourcir vos recherches en ouvrant le champ des possibles.

Reprenons notre exemple et imaginons que vous décidez de sourcer des profils anglosaxons ! Vous recherchez des recruteurs seniors spécialisés en Sales ou IT ou encore en Logistique, mais cela donnerait une requête très longue, on peut alors la raccourcir ainsi :

Senior*recruiter : il peut donc inclure senior tech recruiter, senior sales recruiter, senior logistic recruiter etc.

Dixième Leçon : Le booléen couverture 

Notre booléen couverture est le suivant : title:

Quand on fait une recherche sur LinkedIn et que l’on ne précise pas ce qu’on recherche, il nous arrive de tomber sur le profil de Nathalie, recruteuse de 1999 à 2004, mais chef d’entreprise depuis 2004. Pas très pratique pour sourcer tout cela !

Title: vous permet de juger le livre à sa couverture, ou en tout cas de trier le livre à son titre 😉

Exemple : title:(recruteur OR « recrutement » « talent acquisition »)

Bonus : Le booléen loupe

Le dernier booléen de ces sourcing tips est le suivant : intext:

Ce petit booléen est très utile pour chercher des éléments parfois cachés dans un CV ou une page internet, notamment les adresses mails !

Une bonne manière de ne pas avoir à chercher partout la bonne information !

Reprenons notre exemple :

(Recruteur OR “talent acquisition” OR “chargé de recrutement” OR  « consultant en recrutement ») (Paris OR Lyon) -Nantes intext:@gmail.com

En réalité, il existe encore énormément de booléens, certains plus usités que d’autres, mais vous avez eu ici un aperçu des principaux. Pour mieux les comprendre, rien de tel qu’un bon entraînement, d’abord sur des recherches faciles, avant d’augmenter graduellement la difficulté 😉