La lettre de motivation pour les Nuls

La lettre de motivation pour les Nuls !

écrit par Chloé

Ah… La lettre de motivation. Selon les époques et les générations, elle doit être tantôt manuscrite, tantôt typographiée, inutile ou bien pierre angulaire d’une candidature, personne ne sait vraiment qu’en faire. A l’instar du baccalauréat, certains aiment dire qu’elle ne sert à rien, mais ne pas en avoir rédigé une reviendrait à se saboter… Alors, nous avons décidé de lever le mystère sur cet exercice fastidieux mais qui peut faire la différence entre plusieurs candidatures !

 

« Dis-moi Père Castor, qu’est ce qui est attendu dans une lettre de motivation ? »

Alors, voilà la vraie question. Qu’est-ce qu’on veut lire dans une lettre de motivation ? Pas simplement un simple exercice de style qui viserait à nous faire croire que nous sommes tous les leaders dans notre domaine ou bien une entreprise internationale avec des valeurs incroyables alors que nous sommes producteurs de lait en Bretagne. Les compliments font toujours plaisir, mais faites bien attention à ne pas tomber dans l’effet « drague lourde ».

Une lettre de motivation doit finalement nous permettre de répondre à la question suivante : « pourquoi souhaitez-vous intégrer notre entreprise à CE poste-ci précisément ? » En effet, on doit toujours réfléchir une lettre de motivation par rapport à un poste en particulier et pas seulement sur une entreprise ou un secteur. De la même façon que vous attendez d’une offre d’emploi qu’elle vous expose précisément ce que vous allez être amené à faire, la lettre de motivation doit permettre à celui ou celle qui la lit de comprendre précisément votre intérêt pour un poste et ce que vous pouvez apporter.

Le recruteur ou la recruteuse doit pouvoir cerner votre personnalité et votre motivation, bien plus que votre capacité à copier un modèle sur Internet. Si le CV reste le plus souvent sobre et classique, la lettre de motivation doit terminer d’affirmer que vous êtes LA personne pour ce poste. Une bonne lettre de motivation laisse souvent un très bon souvenir dans l’esprit du recruteur qui se remémorera votre implication dans le recrutement dès le début du processus.

 

« Alors, que met-on dans une lettre de motivation ? »

Voici les fondamentaux de la Lettre de motivation :

  • Votre nom et prénom ainsi que vos coordonnées : ainsi, le recruteur ne se demande plus qui a rédigé quoi et vous lui permettez de bien faire le lien entre votre CV et votre lettre de motivation
  • Un objet : si possible le nom de l’offre pour laquelle vous avez rédigé cette lettre. Cela montrera que vous avez fait un effort de personnalisation.
  • Une formule de politesse pour démarrer la lettre: Le classique Madame, Monsieur fonctionne bien, toutefois, si vous avez le nom de la personne qui gère directement cette offre d’emploi, c’est mieux.
  • Un « call-to-action » à la fin : n’hésitez pas à demander vous-même le rendez-vous ! Montrez-vous assertif afin de capter votre lectorat.
  • Une formule de politesse à la fin pour conclure

Voici pour la partie très normée de la lettre de motivation ! Le plus difficile reste maintenant de rédiger le contenu de celle-ci !

Générationnel vous propose quelques conseils pour vous démarquer des autres candidats :

  • Commencez par une introduction en lien avec l’actualité de l’entreprise, de son secteur ou bien un élément qui vous a particulièrement intéressé

Quelques exemples : La dernière collaboration d’une entreprise avec une autre, la sortie d’un nouveau produit ou service, une nouvelle loi venant modifier le marché ou bien le rendre plus réceptif à l’offre de l’entreprise.

Le but ici est de montrer que vous vous êtes intéressé et que vous avez pris le temps d’actualiser vos connaissances ou alors que vous avez bien compris les valeurs de l’entreprise.

  • Rédigez un court paragraphe vous permettant de présenter l’entreprise ou bien un de ses départements à travers votre regard.

Quelques exemples : les raisons qui vous poussent à aimer cette entreprise, au-delà de sa taille ou des généralités que l’on ne cesse d’entendre. Trouvez les points qui vous ont amené à adhérer au projet et exposez-les clairement.

Le but ici est de vous démarquer des descriptions catalogues. Il faut qu’on sente votre implication et votre personnalité. Rappelons qu’un bon recrutement s’évalue aussi par l’adéquation de la recrue à la culture d’entreprise.

  • Dans un troisième paragraphe, mettez en valeur vos compétences et votre savoir-être afin de faire ressortir des points de convergence entre vous et l’entreprise

Quelques exemples : La maîtrise d’une langue, de logiciels ou même des expériences qui seraient similaires à celles des personnes composant l’équipe que vous souhaitez intégrer sont ici à mettre en avant.

Le but ici est de montrer, de manière subtile, que vous cochez certaines cases évoquées dans l’annonce en exposant des détails ou des faits que vous n’avez pas pu mettre en avant dans votre CV. Mettez en avant les éléments qui font qu’à la lecture de l’annonce, vous vous êtes dit : « ce poste est fait pour moi ! »

  • Dans un dernier paragraphe, montrez comment une collaboration entre vous et l’entreprise peut être bénéfique aux deux parties.

Quelques exemples : vous maîtrisez une langue ou une culture indispensable pour faire progresser l’entreprise,  vous avez travaillé chez un des partenaires de l’entreprise ou même un concurrent, vous avez peut-être dans votre temps libre eu l’occasion de réaliser des choses en lien avec le descriptif de poste ! Foncez !

Le but ici est de mettre en exergue les rapprochements possibles entre vos compétences et celles que l’entreprise recherche ou peut vous apporter. N’oubliez pas que chacun doit ressortir gagnant de cet échange !

 

« Mais alors, où est-ce que je me trompe ? »

Il y a des pièges dans lesquels nous avons tous tendance à tomber et la lettre de motivation n’y fait pas exception !

Nous vous présentons donc une petite liste des écueils à éviter :

  • Ne parler que de l’entreprise : vous tombez vite dans l’effet brochure commerciale et on a plus l’impression de lire un copier-coller du site carrière qu’une vraie lettre de motivation.
  • Ne parler que de vous : Souvent perçu comme un monologue égocentrique, ce type de lettre de motivation ne plaît pas car on ne perçoit pas cette envie de collaborer.
  • Reprendre un modèle générique : Toujours froid et impersonnel, on ne sent pas la motivation à travers ces lettres et cela ressemble plus à un copier-coller de cinquante lettres identiques. Le must-have : se tromper de nom d’entreprise ou pire encore le fameux INSERER ICI NOM ENTREPRISE.
  • L’effet « Le Corbeau et le Renard » : à force de vouloir flatter les entreprises, on leur prête des compétences, des qualités qu’elles n’ont pas. Mais contrairement au Corbeau de la fable, elles savent très bien démêler le vrai du faux.
  • L’effet « La laitière et le pot au lait » : A l’instar de cette pauvre laitière, certains candidats se laissent embarquer dans des envolées lyriques et les fantasmes résultants de ces envolées ont la fâcheuse tendance de se retrouver dans les lettres de motivation. Certes les entreprises adorent les candidats avec de l’ambition et le goût du challenge, mais il faut faire attention à ne pas tomber dans l’excès.
  • L’effet Pinocchio : Il est tentant de vouloir se présenter sous un meilleur jour que celui sous lequel vous êtes réellement. Nous devons donc faire attention à ne pas vouloir trop embellir la réalité sous peine d’être trahi(e) lors de l’entretien ou d’un test de compétences.

 

Il existe d’autres écueils à éviter mais nous avons listé les principaux afin de vous donner les principales erreurs que nous avons repérées !

 

Et puisqu’en tant que recruteurs, nous avons vu des lettres parfois incroyables, nous vous proposons trois anecdotes sur les lettres de motivation !

Voici l’histoire de Vincent, co-fondateur de Générationnel sur les lettres de motivation : « De nombreux candidats vont parfois vite en besogne et certains ont déjà confondu Générationnel et la Société Générale… Nous avons régulièrement l’occasion de voir nos candidats très intéressés par la pluralité de nos offres bancaires » 

 

Laurine* qui travaillait pour un célèbre parc d’attractions nous a partagé une anecdote : « Nous avons reçu un jour une lettre de motivation sous forme de paroles de chansons, quelques temps après la sortie d’un film qui a fait un carton ! Reprenant une des célèbres chansons de ce film, nous avons eu droit à la version de la candidate, qui nous a offert des paroles inédites sur le titre « Je voudrais un stage super chouette » !

Nous terminons avec l’histoire de Caroline, travaillant dans une société du secteur immobilier : « Pour une alternance de commercial, le candidat nous a proposé de customiser un plan de maison. Dans chaque pièce de la maison se trouvaient des arguments en faveur de sa candidature ! C’est de loin la candidature la plus originale que nous avons reçu ! »

 

Il existe sur LinkedIn des dizaines et des dizaines d’exemples de lettre de motivation originales, intelligentes et amenant à montrer votre motivation ! Il n’y a pas forcément besoin de maîtriser le design ou le dessin pour présenter sa candidature de manière inédite ou du moins originale !