B comme Bien-être

B comme Bien être

écrit par Chloé

Dans cet article, nous ne vous parlons ni de Yoga, ni de Taï-Chi, mais plutôt d’une composante essentielle de votre vie quotidienne : le bien-être au travail. Sachez par ailleurs que les Français estiment que c’est  l’élément décisif dans leur choix d’emploi.

Un changement dans les mentalités qui n’est pas sans incidence sur le recrutement !

Cela peut paraître anecdotique, car nous avons tous entendu nos grands-parents et nos parents nous parler de l’importance d’avoir un travail qui nous permette de vivre convenablement, mais pour les personnes arrivant sur le marché du travail actuellement, ce nouveau critère est essentiel.

En effet, la montée en compétences des diplômés, la pluralité des offres d’emploi et l’arrivée d’un nouveau mode de pensée ont perturbé les supposées sempiternelles lois de l’offre et de la demande sur le marché de l’emploi.

Désormais, il ne faut pas seulement proposer un bon salaire pour séduire un candidat, il faut aussi lui offrir un environnement de travail agréable.

En tant que recruteur, il est essentiel de mettre en avant l’environnement de travail dans lequel le candidat va évoluer. D’ailleurs la question est de plus en plus posée en entretien, et surtout est un élément décisif. Parfois, la renommée de l’entreprise ne suffit pas à convaincre un candidat !

Les entreprises, en réaction à l’émergence de cette tendance, veillent à répondre à ce besoin, non pas nouveau mais bien plus prégnant. Nous avons tous entendu parler des salles de jeux d’une importante multinationale américaine, mais même au sein de nos propres entreprises, nous avons tous, a priori, des aménagements nous permettant de nous sentir mieux.

Tout le monde se doit d’être heureux au travail !

Mais le Bien-Être au travail passe également aujourd’hui par les métiers de Chief Happiness Officer ! De plus en plus répandue, cette profession est au cœur des préoccupations des start-ups, et maintenant des grands groupes également ! Son rôle va de l’organisation des anniversaires, aux sessions de team building voire même aux fêtes de départ sortant de l’ordinaire !

L’idée étant que son rôle couvre autant les ressources humaines que la psychologie.

Ces CHO sont là pour faciliter la vie des salariés et créer du lien entre les salariés ! Derrière cela, se cache également une conception du travail qui veut que chaque partie prenante de l’entreprise se sente valorisée et écoutée !

Le Bien-Être est donc un incontournable de la vie de l’entreprise, qu’il ne faut pas négliger. Certains candidats ne se sentent pas forcément légitimes pour poser des questions sur l’environnement de travail, mais sachez que même si vous n’avez pas forcément l’envie de poser la question lors d’un entretien, il existe de nombreux sites internet qui proposent de montrer la réalité de la vie de l’entreprise aux candidats.

On se rend bien compte qu’un énorme effort est fait, côté entreprise, pour répondre aux nouvelles exigences des collaborateurs en devenir, tout en préservant l’ADN de chaque entreprise, car bien-être au travail ne rime pas toujours avec table de ping-pong ou baby-foot. Il ne faut pas oublier que le bonheur au travail revêt d’autres dimensions et des aspects pas forcément tangibles, qu’on ne doit pas oublier de présenter en entretien. Rappelons, côté collaborateur et candidat, que chacun d’entre nous est acteur de son bien-être au travail, et qu’avancer ensemble dans la même direction est essentiel pour tirer le meilleur parti de chacun !