E comme Entretient

Non, ce n’est pas une faute de notre part, mais plutôt un véritable plaidoyer. « Entretient », « Ofre », « Comme même », voici ce que nous pouvons voir de temps à autre dans les lettres de motivation, les mails envoyés, les retours aux entreprises.

Petit traité d’orthographe

Si nous insistons autant, c’est tout simplement parce que les candidats ont tous un fort potentiel, et qu’une faute d’orthographe peut vous faire perdre la bataille navale que constitue une recherche de stage, de poste ou encore d’alternance.

Vous avez parfaitement le droit de ne pas connaître Le Littré par cœur, mais ne vous aventurez pas dans des envolées littéraires si vous ne vous en sentez pas capables. Mieux vaut des phrases claires et concises qu’un remake d’Inception en version e-mail !

Car oui, nous n’avons pas encore parlé de notre bien-aimée syntaxe, et de son amie la ponctuation ! Oui, celle-là même qui rend parfois les écrits incompréhensibles. Plus jeunes, nous apprenions l’importance de la virgule avec ce magnifique exemple :

« Nous allons manger les enfants. »

« Nous allons manger, les enfants. »

Certes, il est très rare de mentionner des actes de cannibalisme dans nos lettres de motivation, mais l’exemple reste assez parlant et a pour but de vous montrer que, en prenant quelques secondes, l’art de la virgule permet de ne pas mettre un point final à votre candidature.

 

L’orthographe : mon fils, ma bataille.

Vous avez un doute ? Regardez dans un dictionnaire, demandez à votre collègue, vos amis, ils auront peut-être la réponse ! De plus, à l’heure d’Internet, l’obscurantisme orthographique est quasiment inexcusable ! Il est simple de vérifier une règle d’accord des participes, de comprendre l’accord en genre et en nombre en deux-trois clics !

Réfléchissez-y également dans un contexte professionnel. Un commercial qui envoie un mail truffé de fautes d’orthographe, alors que la saison des champignons est finie, suscitera beaucoup d’interrogations. 

Cela peut paraître rébarbatif, contraignant et somme toute assez accessoire, mais croyez-nous, de nombreux recruteurs font attention à ce genre de choses. Ce sont ces petits détails qui font la différence entre deux candidats, lorsque tous deux sont très bons.

Prenons un exemple, en dehors du domaine du recrutement, vous prospectez quelqu’un depuis plusieurs mois, après moult échanges téléphoniques, voilà que vous fixez un rendez-vous physique ! Hop échanges de mails pour confirmer votre présence, et voilà que vous recevez un e-mail pleins de fautes…  Immédiatement, ce prospect tombe directement de son piédestal !

Faire de l’orthographe le signe de la culture, signe des temps et de sottise. Paul Valéry


Là où nous rejoignons Paul Valéry, c’est en disant que juger uniquement sur l’orthographe serait une erreur, car, un candidat ne se résume pas qu’à cela, toutefois, il serait idiot de croire que ce paramètre ne rentre pas en ligne de compte.

Bien sûr que vos qualités seront valorisées et peuvent compenser vos lacunes orthographiques, mais parfois cela n’est pas suffisant… Nous trouvons cela décevant de voir un candidat être éliminé d’un processus de recrutement lors de la phase de choix final à cause d’un problème sur un test orthographique.

Pour ne rien vous cacher, nous aussi, chez Générationnel, faisons relire nos mails par nos collègues afin de ne pas être l’hôpital qui se moque de la charité ! Nous ne sommes pas infaillibles, donc notre dictionnaire et notre grammaire ne sont jamais bien loin !

Nos conseils sont donc les suivants : prenez votre temps pour écrire, relisez-vous, et surtout ne répondez pas avec votre téléphone ! Peu nous importe que vous ayez le dernier Iphone ou bien un téléphone sous Android 😉

33d824dc358c501a2372bb4b4ca7434f%%%%%%%%%%%%%%%%%%